Carnet de voyage – 11 jours en Croatie

Bonjour!

Me revoilà pour un article qui n’a rien à voir avec les ongles mais plutôt avec les voyages! Je vous avais déjà proposé un article sur la Thaïlande en avril dernier avec plein d’infos et de photos, voici donc le même genre de carnet de voyage pour la Croatie et tout particulièrement Dubrovnik, l’île Mljet, Kotor et Mostar 🙂
croatie2014
Voici la carte de notre voyage et ci-dessous le déroulement du séjour, sachant que Dubrovnik était notre point central:
– Arrivée et départ de Dubrovnik (Croatie) avec Easyjet
– Aller – retour à Mostar (Bosnie) en car
– Aller – retour à Kotor (Montenégro) en car
– Aller retour sur l’île de Mljet (Croatie) en bateau

map croatie

Cours du Kuna en Août 2014: 1€ = 7.64 kn

Lien direct vers:
Mostar
Kotor
Mljet
Infos utiles/Conseils
Coups de coeur

DUBROVNIK
Jour 1 et 2

Dubrovnik est une ville côtière qui comporte une vielle ville fortifiée faite de ruelle avec des milliers de marches d’escalier, mais également une très large rue principale. Certains toits de la ville sont fait de tuiles roses qui viennent de Toulouse car après la guerre (92-93) Dubrovnik ne disposait pas d’assez de tuiles pour reconstruire les bâtiments. Lorsqu’on fait le tour des remparts on voit bien la différence de couleur entre les tuiles Toulousaines et les tuiles locales plutôt jaunes.
On y trouve de très nombreux restaurant et café, la ville est remplie de terrasses diverses et variées, quelques églises et monuments, un port et quelques micro plages de galets et de sable.

Arrivée à l’aéroport de Dubrovnik, comment se rendre en ville:
– des navettes Atlas sont devant l’aéroport et permettent de se rendre à la vieille ville ou à la gare routière pour 9€/pers aller retour (retour ouvert). 30 min de trajet.

A la gare routière, on peut prendre des billets de car pour aller un peu partout en Croatie ou dans les pays frontaliers. Nous prenons nos billets pour Mostar (Bosnie) et Kotor (Montenegro). Il y a 2 petits restos devant la gare pas mauvais et très pratiques pour attendre son car.

Attention si on prend directement un aller-retour on doit forcement rentrer avec  la même compagnie de car donc il faut bien noter les horaires affichés à la gare pour bien gérer son retour, je conseille de tout simplement prendre une photo du panneau des horaires 🙂

Un aller retour coûte environ 25€/pers pour Mostar ou Kotor. Les bagages en soute sont payants, 8 kunas par valises par trajet (à payer directement au chauffeur en montant). Ne pas oublier de réserver sa place pour le retour en arrivant à destination directement a la gare.

Des bus permettent de rejoindre la vieille ville depuis la gare  pour 15 kunas le ticket (lignes 1A, 1B).
Nous avons réservé 2 nuits dans une chambre au dessus de la tour Miceta (room Ivusic, double room 302), l’accès depuis la porte Pile se fait par un très grand escalier. Contrairement à ce qu’indiquait le Routard, le propriétaire ne parle pas un mot d’anglais mais on s’en ait bien sorti quand même. La chambre est moderne, très propre avec clim et une très jolie vue sur la vieille ville. 70€ la nuit et très bien situé.

IMG_6187

Vue de la chambre sur la vieille ville

IMG_6189

Vue de la chambre sur la tour Miceta et les remparts

La vieille ville se visite très vite, elle n’est pas très grande. Les églises et cathédrales sont sympas mais sans plus. Les ruelles très mignonnes, les remparts sont à faire mais plutôt le soir quand il fait moins chaud, on peut y accéder jusqu’à 19h30 en été.

IMG_6191 IMG_6193

Ruelle très étroites faites d'escaliers dans la vieille ville de Dubrovnik

Ruelle très étroites faites d’escaliers dans la vieille ville de Dubrovnik

IMG_6223

Place principale

IMG_6196 Stitched Panorama IMG_6205 IMG_6239 IMG_6241

La seule plage de Dubrovnik en sable est noire de monde, il est quasi impossible d’y poser une serviette de plage. Le sable n’est pas vraiment fin en plus …Sinon des petites plages de galets se trouvent au nord ouest de la porte Pile, à 15min a pied environ et sont indiquées sur les plans de la ville.

La seule plage de sable fin en fin de journée à moitié à l'ombre

La seule plage de sable fin en fin de journée

Petite plage accessible en marchant un peu, pas de sable mais eau rafraichissante

Petite plage accessible en marchant un peu, pas de sable mais eau rafraichissante

IMG_6268
On a testé deux bons resto grâce au Routard:
Lucin: attention si on arrive tard tous les plats ne sont pas dispo. Le médaillon de porc au miel est un délice.
Dundo Majore: Vers la place centrale: Très bon carpaccio de poulpe et calmar grillé, le strudel aux pommes est bien bon.

Il y a des terrasses partout et des dizaines de restaurants  et  cafés dans la ville.

Le midi, on a mangé dans la pizzeria Tabasco à l’extérieur des remparts, des pizzas géantes au feu de bois très bonnes, une pour deux suffit largement ^^

A la terrasse d'un café

A la terrasse d’un café

Des terrasses et des restaurants partout dans la ville

Des terrasses et des restaurants partout dans la ville

Vue des remparts

Vue des remparts

Vue panoramique de Dubrovnik des remparts

Vue panoramique de Dubrovnik des remparts

 

Jour 3:

MOSTAR – BOSNIE

Mostar est une ville en Bosnie qui a longtemps été une plaque tournante du commerce , son grand pont
est classé monument historique

A Mostar l’Euro et les kunas sont acceptés.
Nous prenons le car de 13h avec la companie Autotrans. Le routard annoncait 3h pour se rendre à Mostar, on a mis 4h30 et autant pour le retour. Le passage à la frontière bosniaque est vraiment long, 30 min d’attente et il y a pas mal d’arrêts.

Paysage sur la route de la côte Croate en allant à Mostar

Paysage sur la route de la côte Croate en allant à Mostar

Paysage de l'immense plaine bosniaque

Paysage de l’immense plaine bosniaque

En arrivant à la gare routière de Mostar une découvre une ville assez pauvre qui a souffert de la guerre (impacts de balle sur les murs …) bref rien a voir avec les jolis photos du fameux pont!

Les murs de Mostar témoignent de la guerre de 92-93

Les murs de Mostar témoignent de la guerre de 92-93

Les murs de Mostar témoignent de la guerre de 92-93

Les murs de Mostar témoignent de la guerre de 92-93

Notre hôtel se trouve à 10min à pied de la gare: L’hotel Muslibegovic
Acceuil très chaleureux, avec une boisson fraiche, l’hôtel est une ancienne maison Ottomane très typique. Nous avons réservé la suite Pasha  très sympa pour 105€ la nuit.

Le soir nous dînons au restaurant Konaba Taurus près du petit pont. Cadre un peu kitch mais très sympa, les roulés de veau sont super bons, des plats typiques et copieux, bonne eau de vie à la prune aussi (entrée, plat, bière, vin, digestif pour 30€), attention aux moustiques et wc à la turque.

Jour 4:
MOSTAR – BOSNIE

La vieille ville est minuscule et pleine de boutiques de souvenirs. La vue du minaret de la mosquée est sympa mais 4€ pour y accéder c’est vraiment très cher. Le vieux pont joli à voir, notez qu’il a été détruit pendant la guerre en 93 et reconstruit à l’identique en 2004.

Vue du grand Minaret sur le vieux pont de Mostar

Vue du grand Minaret sur le vieux pont de Mostar

vieilles tuiles de la vieille ville

vieilles tuiles de la vieille ville

De l'art décalé dans les boutiques de souvenirs

De l’art décalé dans les boutiques de souvenirs

Une des nombreuses Mosquées de Mostar

Une des nombreuses Mosquées de Mostar

Vue de la rivière glaciale sur le vieux pont

Vue de la rivière glaciale sur le vieux pont

Parfois des locaux se jettent du pont dans la rivière lorsque les touristes leur donnent de l’argent!
A part une belle balade dans la ville, il n’y a pas vraiment grand chose à voir/faire sur place. Le ratio heures de trajet pour choses à voir/faire est vraiment faible.

DUBROVNIK
Au retour le car a 30min de retard et met 4h pour arriver a Dubrovnik, à 23h autour de la gare il n’y a pas grand chose pour manger.

Nous avons réservé une chambre chez Pupo room, en haut d’une micro ruelle étroite en escaliers
mal éclairée. Arrivé en haut notre chambre a été attribuée à quelqu’un d’autre  alors que j’avais prévenu le propriétaire de notre retard. On nous propose une chambre sans clim avec salle de bain commune et qui sent le rance … A bannir de vos recherches pour votre logement à Dubrovnik!

Jour 5:

KOTOR
Départ 10h de la gare de Dubrovnik. 3h45 de trajet.
La gare routière de Kotor est à 10 min à pied de la vieille ville. Avant de nous rendre à notre hôtel, on s’arrête manger en face du musée maritime une pizza très standard, la ville est pleine de restaurants assez bas de gamme avec des cartes de 10 pages, choisissez bien où vous mangez.

Eglise de la ville fortifiée de Kotor

Eglise de la ville fortifiée de Kotor

Remparts autour de la ville

Remparts autour de la ville

L’hôtel Rendez-vous est au nord de la vieille ville. Nous avons l’appartement au 3ieme étage, mini kitchenette (non équipée), grand lit double, clim et salle d’eau très bien. On a 10% de remise sur la nourriture au resto de l’hotel.

Le soir nous tentons le restaurant Le Galion vers le port, très chic, type gastro. Très bon mais pas donné, le service est impeccable. 106€ pour 2 avec une bouteille de vin et on s’est régalé 🙂

Jolie vue sur les remparts éclairés la nuit depuis le port de Kotor

Jolie vue sur les remparts éclairés la nuit depuis le port de Kotor

Jour 6:
KOTOR

Pour manger sur le pouce le midi, le Galerija à côté du Galion est très bien, les salades sont pas cher et bien nourissantes.

Sur la terrasse du Galerija

Sur la terrasse du Galeirja

Avec une bonne bière citronnée bien désaltérante

Avec une bonne bière citronnée bien désaltérante

La visite de la vieille ville se fait en 30min, elle est vraiment petite, l’entrée de la cathédrale est payante…
On tente la montée vers le fort Saint Jean (3€/pers) 1h de grimpette, 1500 marches. très jolie vue mais pas de coucher de soleil sur la ville à cause de la colline d’en face. Pensez bien à prendre de l’eau, un éventail et éviter d’y aller aux heures les plus chaudes. Mais la grimpette vaut le coup d’oeil.

Vue de Kotor depuis le fort

Vue de Kotor depuis le fort

Jolie vue sur les bouches de Kotor, fjord de l'Adriatique

Jolie vue sur les bouches de Kotor, fjord de l’Adriatique

Chemin qui mène au Fort

Chemin qui mène au Fort

La ville à aussi des remparts qui se visitent mais comme on avait déjà fait ceux de Dubrovnik on ne tente pas ceux de Kotor.

Notre car a 30min de retard, nous partons donc a 15h30 et arrivons à Dubrovnik a 19h15. Toujours avoir son passeport sur soi et vérifier le quand l’hôtel vous le rend. Au passage de la frontière il faut fournir son passeport sinon on ne rentre pas en Croatie.

DUBROVNIK
Au port, on nous indique que le bateau pour l’île de Mljet part à 9h15 et qu’il faut être au guichet à l’ouverture pour être sur d’avoir des tickets (8h)
Direction room Edna, en face du port, chambre chez l’habitant avec lit double et clim, salle de bain commune très propre partagée uniquement entre 3 chambres. L’hôte est très sympa et nous a offert une boisson dans son jardin (infesté de moustiques mais avec une bombe anti moustique à disposition 🙂 ).
Le soir nous dînons au resto Porat tout près. Bon burger, service sympa et WIFI gratuit

La bière servie dans un erlenmeyer au Porat!

La bière servie dans un erlenmeyer au Porat!

 

Jour 7:

MLJET (se prononce miette 😛  )

Mljet est une île très boisée de 100km² qui comporte 31km² de parc National dans sa partie occidentale. Sur l’île se trouvent deux lacs, le Malo jezero (petit lac) et le Veliko jezero (grand lac), reliés entre eux et à la mer par un détroit très étroit. Si vous aimez les cigales vous allez être servis!! On se croirait parfois dans le sud de la France quand on ferme les yeux 🙂

Départ 9h15 de Dubrovnik. A 8h il y avait déjà une vingtaine de personnes qui attendaient l’ouverture du guichet, donc soyez à l’heure! Billet 90 kunas par pers, durée de la traversée 1h30.

Arrivés à Polace, l’hôte de notre pension (Pension Matana) attendait un autre couple en voiture on s’est donc greffé au convoi sinon il peut venir pour 70 kunas par trajet en lui demandant à l’avance par mail. Très bon anglais et super explication des choses a faire sur l’île en arrivant à la pension.
L’Appartement 1 est super, cuisine équipée et petit coin repas, chambre spacieuse avec lit double et petit balcon avec vue sur le port de Pomena, clim, wifi, 70€ la nuit.

Vue du balcon de l'appart sur le port de Pomena

Vue du balcon de l’appart sur le port de Pomena

On opte pour une baignade autour du petit lac salé après avoir acheté les tickets pour l’entrée au parc national (90 kunas / pers valable pour tout le séjour). Attention la partie nord est du lac est nudiste mais rien ne l’indique.

Jonction du petit et du grand lac

Jonction du petit et du grand lac

Le petit lac salé à 28°C

Le petit lac salé à 28°C

Il y a deux petites superette a Pomena très pratique pour se faire un plateau charcuterie/fromage, acheter quelques bières et bouteilles d’eau.
Le soir resto à la Pension Matana, excellent calmar et écrevisses pour un prix très abordable. Nous réservons un ragoût de poisson pour 2 pour le lendemain. Grappa offerte en fin de repas.

Écrevisses et calmar, un délice!

Écrevisses et calmar, un délice!

Jour 8:
MLJET

Le lendemain direction la pointe nord de l’île. 40min de marche avec quelques spot pour se baigner. Les chaussons d’eau sont les bienvenus. Au bout on trouve des vestiges militaires, un canon, des ruines. Une jolie balade mais attention aux coup de soleil.

Vers la pointe nord ouest de l'île

Vers la pointe nord ouest de l’île

IMG_6657

Spot baignade, attention aux oursins!

Spot baignade, attention aux oursins!

Vestige de bunker

Vestige de bunker

Vieux canon

Vieux canon

Le ragoût à la pension le soir est succulent!

Jour 9:
MLJET

Depuis le petit pont qui sépare le grand lac du petit, on peut prendre un bateau  vers le monastère Saint Marija. 20kunas par pers pour l’aller retour. Départ toutes les heures. L’île du monastère est très jolie, on peut y pique niquer et s’y baigner, il y a même un restaurant et de quoi manger une glace. Nous passons l’après midi sur le bord du grand lac en mode lecture, baignade tranquille.

Monastère Santa Marija sur sa petite île sur le grand Lac

Monastère Santa Marija sur sa petite île sur le grand Lac

Vue de l'île du monastère

Vue de l’île du monastère

IMG_6688

Le soir resto sur la rive en face du port de Pomena, Konoba Galijia, très bon poulpe grillé!

Poulpe grillé à Pomena

Poulpe grillé à Pomena

Jour 10:
MLJET

Le lendemain direction Montjutuc, un point de vue sur l’île, nous prenons le premier bateau pour Soline à 9h au petit pont, à Soline un chemin de rando monte vers le haut de la colline, compter 40min de grimpette.
En haut la vue est magnifique sur les lacs et sur la mer, ça vaut bien les efforts pour y arriver. Tout en haut il y a une cabane avec un garde du parc.

Vue de la partie sud du parc National

Vue de la partie sud du parc National

Le début du grand Lac

Le début du grand Lac

vers le grand Lac

vers le grand Lac

IMG_6734

Le grand lac avec sur la gauche l'île du monastère Santa Marija

Le grand lac avec sur la gauche l’île du monastère Santa Marija

Les restaurants de Soline au bord du port sont très bien. Très bonne salade de poulpe.

Soline, Mljet

Soline, Mljet

Depuis un restaurant à Soline, Mljet

Depuis un restaurant à Soline, Mljet

Le bateau passe à 2h20 et nous ramène au petit lac. Le gars de la pension nous amène au port de Polace pour 70 kunas.

Nous avions réservé la dernière chambre à Polace pour pouvoir y prendre le bateau sans être dépendant d’un autre type de transport. Villa Lucija, chambre agréable, clim bruyante, pas de frigo mais vue magnifique sur le port. Un peu cher 75€ la nuit.

Vue de la chambre à la Villa Lucija sur le port de Polace

Vue de la chambre à la Villa Lucija sur le port de Polace

Jour 11:
MLJET
Pour notre dernier jour sur Mljet on décide d’aller passer l’après midi sur l’île du monastère de Santa Marija. De Polace un chemin va vers le grand lac (compter 25min de marche) pour 20 kunas/pers on se rend sur l’île du monastère. On peut s’y baigner très facilement et poser sa serviette à plat sur les aiguilles de pin (un luxe en Croatie!).

Quelques vestiges sur l'île du monastère de Santa Marija, Mljet

Quelques vestiges sur l’île du monastère de Santa Marija, Mljet

Un endroit pas mal pour poser sa serviette et se baigner sans se casser le dos sur les cailloux

Un endroit pas mal pour poser sa serviette et se baigner sans se casser le dos sur les cailloux

IMG_6791

Une eau cristalline tout le tour de l'île

Une eau cristalline tout le tour de l’île

Les cyprès très présents en Croatie, comme un petit air de Toscane :)

Les cyprès très présents en Croatie, comme un petit air de Toscane 🙂

Une bière en attendant le bateau (les 2 restaurants n’ont pas de toilettes mais renvoient vers les toilettes payants juste à coté, si on dit qu’on vient du resto on n’a pas à payer 7 kunas 🙂 ).
Retour à Polace, le catamaran part a 16h55 (1h30 de traversée)

DUBROVNIK
Nous passons la nuit à l’hôtel et nous retournons dîner au restaurant qui fait des bon burger Porat

Jour 12:
DUBROVNIK

Départ de la navette de l’aéroport depuis la gare routière!

Dubrovnik

Dubrovnik

 

Dubrovnik

Dubrovnik

 

 

Infos utiles/conseils:

  • les euros sont acceptés très souvent un peu partout en Croatie, mais souvent la conversion n’est pas en notre faveur 🙂
  • un anti-moustique est nécessaire sauf si vous êtes dans la catégorie de personnes épargnée par ses satanés insectes ^^
  • Aucun hôtel ne prend la carte bancaire, pensez à avoir du liquide sur vous
  • Mostar ne vaut pas 9h de car, si vraiment vous souhaitez voir la vielle ville optez plutôt pour une excursion à la journée
  • Dubrovnik peut se visiter en 2-3 jours, pas la peine à mon avis de se concentrer sur cette ville pendant une semaine
  • Si vous allez sur Mljet, restez y au moins 4 ou 5 jours pour vraiment l’apprécier
  • Dubrovnik est fait d’escaliers, il y en a vraiment partout, pensez au poids de votre valise que vous risquez de porter pendant plusieurs centaines de marches sous un soleil de plomb
  • Si vous comptez vous baigner, achetez des chaussures pour aller dans l’eau, les plages sont faites de galets et même des oursins qui traînent, bref vous serez bien plus stable et vous vous ferez moins mal aux pieds que nous!
  • Il n’y a pas de plage de sable en Croatie comme on en a au sud de la France, vous risquez d’être souvent mal installés sur votre serviette de plage
  • Gardez toujours votre passeport sur vous lorsque vous prenez le car, les contrôles aux douanes vous le demanderont


Coups de cœur:

  • L’île de Mljet sans aucun doute, pour la beauté des paysages, la gastronomie, la tranquillité, on aurait bien pris quelques jours de plus là-bas!
    • Le panorama du Montjutuc et la promenade pour s’y rendre
    • La pension Matana et son super accueil avec de super conseils pour le séjour ainsi que le restaurant
    • Les lacs salés et les balades à faire autour
    • L’île du Monastère
  • Le poulpe, le calmar absolument délicieux en Croatie en général
  • Le restaurant Lucinà Dubrovnik
  • Le tour des remparts à Dubrovnik pour une superbe vue sur Dubrovnik et l’Adriatique


 

Voilà voilà! Si vous avez lu jusqu’ici bravo!
J’espère je vous aurai fait voyager aujourd’hui et que mon carnet de voyage vous servira pour un futur voyage 🙂
Si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire!

Des bisous

Publicités

4 réflexions sur “Carnet de voyage – 11 jours en Croatie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s